Coup Doeil

Coup D’oeil Sur Les Textes Musicaux: Limena by Disip de Gazman

*** advertise with us at 561-809-0752 ***
Gazman Disip
Lumen, Luminis mots latins signifiant lumière.(1). Puisque le créole est la dernière des langues latines, *Lumenna* qui, dans le context haitïen, veut dire *Fanm tou lumen* aurait vraissemblablement puisé son sens du mot latin “lumen”. Vue la structure bancale de la langue créole en matière de style *lumenna et limenna* se permuttent très souvant.
En effet, de plus en plus concernés par la réalité ou l’image que projette cette catégorie de femmes(lumenna), les groupes musicaux de tous genres confondus tels que System Band, Vag la vi Raboday, font de ce theme le titre spécifique de leurs chansons. La dernière en date est celle de la bande à Gazman avec son nouveau texte *limenna*. Texte sur lequel on tient à jeter un coup d’oeil particulier avec des regards croisés et des approches multidisciplinaires.
Ce coup d’oeil mettra en évidence la forme et le fond du texte tout en éssayant de garder l’aspect d’une critique analytique constructive.
*(1) julie et léa 2nd6 Lycée Augustin Thierry 41 Blois.*
*Forme:
Limenna est un texte écrit et chanté par Gazman le band leader. La mise en musique du texte et les arrangements sont assurés par Dano. La chanson se refère au genre musical “konpa dirèk”. rythme le plus populaire de l’arsenal musical Haïtien. En fait, limenna se présente sous la forme d’un texte à charactère social.
Le texte comporte 2 chorus: un chorus d’intro et un chorus principal.
Chorus d’intro: Limenna rive.
                         Jwèt la pral gate.
Chorus principal: Limenna m’ ye.
                            Se limenna m’ ye.
                             Limenna map mouri tou limenna.
Le texte contient aussi 4 strophes, cependant, les 2 dernières se présentent plutot sous forme de chorale ou les chanteurs se rapprochent beaucoups plus de l’unisson. Ce qui les différencie des 2 premières strophes.
Strophe I:
                Bagay yo chanje
                Medam yo pa jwe. […]
Strophe II:
                 Limenna son gran fanm.
                 Limen tankou fanm. […]
Il faut aussi dire que la deuxième srtophe se termine par une chorale.
Strophe III:
                 Se pou gran fanm la ye.
                 Pou gran jupon la ye. […]
Strophe IV:
                  Limenna yo rive.
                  Ouvè ba yo pase. […]
Si l’on se rend compte de l’ensemble du texte et de la deuxieme strophe en particulier, on peut sans nul doute déduire que le texte est descriptif.
Voila en quelque sorte comment se présente l’aspect physique du texte.
*Fond:
        L’idée dégagée dans le texte ne peut etre saisie sans tenir compte de la manière dont l’auteur conceptualise limenna, la percéption attribuée à limenna et l’image qu’il conçoit de limenna. Cette image se présente sur 4 aspects: économique, physique, social et culturel.
I- Aspect économique:
         – Les gammes de produits consommés par Lumenna expliquent bien sa capacité économique et son pouvoir d’achat éxceptionnel.
Limenna ki bos.
Louis Vuitton, Gucci
Versace, Prada.
Louboutin, sa limenna mete. Strophe I
II- Aspect physique:
           – La nature, dans sa clémence accorde une beauté extraordinaire à lumenna si l’on veut  prendre l’auteur du texte aux mots.
Limenna son gran fanm.
Limen tankou flanm.
Se yon fanm ki bèl.
Li tankou yon mèvèy.
Li san parèy. Strophe II
III- Aspect social:
            -Une femme éduquée, émancipée avec un rang social inégalé. Une femme indépendante qui garde la tête haute. Une femme qui tient beaucoups à son ètre et son paraitre.
Yon fanm edike.
Ki konn sa li vle.
Moun pa ka blofe’l. Strophe II
IV- Aspect culturel.
            -Femme dont le monde de la mode l’appartient. Une femme avec une vision éxceptionnelle de la vie. Sa facon de s’habiller, sa posture, sa classe traduisent ce qu’elle est. * Nan oken ka li pa ka pase inapèsi*
Yon fanm gran jupon.
Toujou a la mod.
Bèl kikit, chapo.
rouj a lèv toutan.  Strophe II.
L’auteur du texte présente lumenna comme un modèle de femme réussite, un modèle de femme accomplie si l’on se rend compte des 4 aspects du texte. C’est en quelque sortes, un modèle de femme que tout homme aspire d’avoir, un mirroir. Cependant, la réalité dit bien le contraire.* Pa gen yon fanm yon nèg rele limenna kelke swa ton ou ititlize an poul pa wè’l tankou yon enjur, yon mokri*. Pas parce qu’elle n’est pas à la hauteur du titre mais, parce que la réalité accouche bien une image différente de celle que l’auteur décrit.
Le chorus principal: Limenna m’ ye.
                                Se limenna m’ ye.
                                 Limenna map mouri tou limenna, est un plagiat du troupe théatral *peyizan lakay* avec son feuilleton peuple s’amuse. Le plagiat n’est pas mauvais en soi, puisque tant de groupes musicaux l’ont fait. Skah Shah par exemple avec sa chanson Ozanana. Mais, copier pour copier, c’est à dire copier sans rien apporter de nouveau est un problème.
En effet, l’auteur chante lumenna pour faire passer quel message? Pour attirer l’attention des mélomanes en quoi? Dans quel bojectif et à quelle fin il la chante? Ce sont des quéstions auxquelles les réponses ne sont pas retrouvées dans le texte. Tout ce que l’auteur dit a été déja dit par d’autres groupes musicaux qui font de ce theme le titre de leurs chansons.
Il n’y a  donc pas de faits éxceptionnels, d’intrigues, dans le texte qui pourraient  apporter de l’originalité. Ce qui fait que le texte n’a rien de consistant, rien de nouveau à retenir en mémoire.
*Musique:
La musique a une durée de 5:50 sec éxploitées en paroles, slogans et sons. L’orchestration ne fait pas la différence par rapport à ce qu’on a l’habitude d’entendre. En un mot il n’y a rien d’extraordinaire. *Pa gen yon wow sa bon wi*. C’est comme si le temps et le marché ne dictent rien aux musiciens. C’est en effet une chanson sobre qui ne répond pas à l’attente du marché musical et qui n’étanche non plus la soif des mélomanes qui attendent d’un Gazman muri, d’un disip qui, malgré tout, tient encore leurs confiance, un exploit, un HIT. Leurs langues sont encore pendues.
En fin de compte,* tankou provèb kreyol lan dil, se nan avan vèy fèt pou konnen  koman fèt ap pase* C’est vrai qu’on ne peut juger un groupe à partir d’une seule chanson mais, est-ce que cette chanson ne nous laisse pas voir deja l’ombre de l’album à venir? On verra bien ce qu’apportent d’autres morceaux du prochain album. On espère bien que l’éxigence du marché, l’attente des mélomanes et la compétition inter groupes en ce qui concerne la production de musique de qualité  soient prises en considération.

Mannopetit pour le compte de konpaevents.
Manno Petit
*** advertise with us at 561-809-0752 ***

Comments

“Konpaevents” is a Haitian music and entertainment website that primarily focuses on giving Haitian artists exposure and a home for Haitian music lovers to go to for the most current information. KE offer rich content and continually strive to add more information to update its visitors on all the industry’s most talented artists. Be it an artists on the cusp, established artists or those of legendary stature; Konpaevents is a vehicle for artist to get their work out there to reach their target audience.

Stay Connected

KE’s Monthly Archives

To Top